Statue de la liberté

Depuis le sud de Manhattan, nous prenons le bateau en direction de la statue de la liberté. De l’Hudson, et avec un peu de recul, on est d’autant plus impressionnés par la densité des building de New York.

Nous profitons d’une vue plutôt pas mal pour le pique nique avant d’aller saluer la grande dame.

En apprenant qu’elle était un cadeau de la France, Ethel (ravie au passage d’apprendre que Eiffel y avait contribué) est surtout curieuse de savoir comment elle a fait pour traverser. N’ayant pas vu le bateau qui a convoyé Bôtiluth, elle pose régulièrement des questions sur sa taille, mais là, la statue de la liberté… C’est une autre échelle  !!

Nous nous rendons ensuite sur Elis Island, le passage obligé des immigrants des fin XIX et début XX. Nous y avons trouvé la photo d’une Ethel dans le musée, mais ni Lequien ni Jounet (ni Corlieu ni Gaucher) dans les listes gravées…

3 commentaires sur “Statue de la liberté

Ajouter un commentaire

  1. Daphné, tu étais bien placée pour expliquer à Ethel l histoire des rivets et des boulons pour les plaques de la statue de la liberté. L année prochaine, je les emmène au musée des Arts et métiers, il y a une maquette avec tout le process. Bisous Dadou.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :