Yellowstone

Je m’excuse par avance, cet article va être long… Impossible de résumer nos 5 jours à Yellowstone, même sans rentrer dans les détails ! Ce n’est pas un parc mais dix que l’on a visités, chaque arrêt est différent et c’est immense.

1- la végétation et les incendies

Nous avons été surpris en entrant dans le parc par des flancs entiers de montagne marqués par les incendies. La philosophie ici est de laisser faire la nature, le feu étant un des éléments de régénération des forêts. Rapidement on constate que cela fonctionne, car nous arrivons sur des paysages de forêts immenses et interminables.

Nous avons a priori de la chance car ça ne brûle pas en ce moment dans Yellowstone. Mais partout autour on entend les informations des parcs et des forêts pris dans des incendies géant. Nous sommes parfois sous le vent de ceux-ci, ce qui voile le paysage et amène des odeurs caractéristiques : impressionnant, on imagine l’ampleur des dégâts…

2- les rivières et les lacs

A Yellowstone, l’eau est partout. En plus de la rivière Yellowstone et de son lac, on trouve une multitude de ruisseaux et les chutes qui vont avec, à chaque fois accompagnés d’un paysage magnifique.

3- le volcanisme

Nous évoluons au milieu d’une caldera créée par les éruptions dont la plus récente date d’il y a 640000 ans, et le magma est toujours proche de la surface. Sa rencontre avec l’eau génère tout un tas de phénomènes tous aussi passionnant et magnifiques. Il y a bien sûr les geysers, dont le plus connu (et donc celui ou s’amasse la foule) est Old Faithfull. Nous préférons les plus petits que l’on peut voir de près, en prenant le temps et en attendant les éruptions qui ne sont pas continues.

Il y a ensuite les « mud pots », bains de boue bouillonants.

Et enfin, les sources chaudes dans lesquelles se développent des micro-organismes qui donnent des couleurs différentes selon les températures de l’eau. Cela donne alors des palettes de couleurs magnifiques, surmontées de nuages de vapeur qui donnent un coté irréel aux plaines dans lesquelles on les trouve.

Enfin, parfois, comme à Mammoth Springs, elles se développent en terrasses ce qui donne un paysage qui semble de glace malgré la chaleur.

4- la faune

En arrivant, nous sommes prévenus : Yellowstone est le territoire des ours, nous sommes chez eux et pas l’inverse ! Attention donc à bien suivre les règles de sécurité et à tout stocker hors d’atteinte : rassurez vous, j’ai acheté une bombe de protection en cas d’attaque (le fameux spray anti-ours, sorte de spray à poivre mais beaucoup plus puissant. Au pire cela nous servira plus tard dans les rues un peu louches…).

Des ours nous n’en avons pas vu, mais des bisons (plus impressionnants encore qu’aux badlands) en troupeau, des oiseaux, et des wapitis jusqu’à coté des tentes. Ce qui a d’ailleurs fait très peur à Thémis car les responsables du camping nous avaient prévenu que le mâle pouvait être agressif. Du coup quand on l’a trouvé sur notre chemin, nous avons préféré faire le tour!

5- les balades

Pendant ces quelques jours, nous aurons fait un bon nombre de balades, sur les sentiers et passerelles du parc, il y en a de quoi découvrir pendant des mois (surtout à notre rythme). Les enfants une fois encore ont été bons marcheurs, en particulier Réhane qui profite à fond de ses toutes nouvelles chaussures ! Et heureusement, il y a toujours une pause câlin ou goûter pour les petites jambes fatiguées.

6- les français

Enfin, nous avons ici de nouveau entendu parler français, ce qui a d’abord surpris les enfants ! Nous avons rencontré quelques touristes de passage, mais surtout nous avons croisé trois familles parties comme nous pour des voyages au long cours. Nous avons donc profité de deux soirées où les enfants ont pu jouer et discuter de leurs voyages pendant que les parents échangeaient les expériences et les informations autour d’un feu de camp. Cette étape était donc très profitable pour tous, d’autant plus que nous sommes maintenant en contact et donc certainement amenés à nous recroiser à l’avenir !

Nous avons profité à fond de ces vacances et, une fois encore, nous en aurons pris plein les yeux. Nous aurons appris beaucoup également au passage, notamment grâce au programme des juniors ranger que les enfants remplissent consciencieusement (mention du bon élève pour Jo!)

La seule ombre au tableau est Bôtiluth qui continue de nous en faire voir… Il lui faut maintenant tous les matins son temps de chauffe où il crache blanc, et comme si ce n’était pas suffisant, nous avons maintenant une sorte de balourd au ralenti… On est donc en contact régulier avec Sam, et on en est à deux arrêts au garage. Tout le monde se veut rassurant mais on prévoit une grosse halte à Jackson du coup… Une fois encore, l’affaire est à suivre.

Un commentaire sur “Yellowstone

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :