Grand Teton

A peine sortis de Yellowstone, nous voici dans le parc de Grand Teton… A prononcer «  gwande titone  », même si c’est tout de même plus drôle quand Réhane nous demande où est le gros téton  !

Notre premier passage est rapide le temps de récupérer les manuels des Juniors Rangers, et de suivre un cours sur les ours. Nous savons maintenant distinguer grizzly et ours noir, et la démonstration est accompagnée de véritables peaux, griffes et empreintes…

Puis nous filons à Jackson Hole. C’est la grande ville du sud où nous cherchons un garage capable de nous aider avec les deux problèmes du moment de Bôtiluth  : le balourd et la fumée blanche au réveil.

Le problème du balourd est rapidement identifié, on ne regardait juste pas au bon endroit. Ce qui nous semblait venir de l’arrière était en fait une hernie sur l’intérieur du pneu avant qui ne devait plus être loin de l’explosion  : il était temps. Et hop, deuxième changement de roue en deux mois, on se prévoit un jeu complet très bientôt, c’est à dire dès que l’on trouvera un fournisseur ayant nos dimensions… Pour la fumée blanche, c’est plus compliqué, on finit par s’orienter sur un injecteur défaillant, et forcément il n’existe pas aux états unis. On commence donc à organiser la logistique, mais cette histoire sera donc pour plus tard : on continue à rouler, juste un peu moins vite (du coup Daphné conduit)!

Malgré tout, nous profitons bien du parc et de ses supers balades. Après une première journée couverte, nous découvrons petit à petit les pics qui se découpent au dessus de la plaine.

On ne s’en lasse pas! Nos promenades nous emmènent au bord de grands lacs creusés par les glaciers, au milieu de forêts sauvages et le long des ruisseaux.

Et là encore, nous sommes plongés au milieu de la vie sauvage, avec en point d’orgue le bain du soir d’une femelle moose (élan) dont le petit mangeait dans les buissons juste à coté de nous.

Nous n’avons pas vu le mâle, mais nous l’avons bien entendu, il appelait depuis la forêt, le bain de madame était-il trop long ? Le repas n’était-il pas préparé? L’histoire ne le dit pas…

2 commentaires sur “Grand Teton

Ajouter un commentaire

  1. Coucou à toute la famille globe-trotter. Merci pour ce partage de vos découvertes et aventures que je suis avec grand intérêt.
    Attention, en Alaska, il y a plus d’accidents avec les » mooses » qu’avec les ours. Ces grosses bébête ne supportent pas que l’on pénètre dans leur périmètre. Ils chargent au pas de course…..et ils courent plus vite que nous. Héloïse a un souvenir comme ça où une étudiante a fait involontairement une rencontre plus proche que prévue avec un moose sur le campus de l’université de Fairbanks. Heureusement pour elle, l’histoire s’est bien finie mais c’est parfois plus grave.
    Bon je ne voudrai pas plomber le bonheur de vos découvertes successives qui sont un vrai régales à suivre.
    Bonne route et plein de grosses bises.
    Francine

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :