Palenque

Nous y voilà : les temples mayas que Daphné imaginait en faisant ses dossiers d’histoire-géo en cinquième, la jungle où Jonathan se verrait bien en Tarzan, les oiseaux colorés que les enfants réclament depuis le début du voyage. La cité de Palenque est une grande ville maya noyée dans la jungle. On y trouve les ruines de l’ensemble de ce qui constitue une ville : les temples, palais, tombeaux, maisons, jeux de pelote…

Après avoir visité le tombeau de la reine, nous grimpons les marches raides qui mènent au palais et marchons au milieu des pièces et places où on admire les sculptures et bas reliefs: « Ils ont un grand nez hein maman?! ». On déambule au milieu des murs, ce site est immense… et ce que l’on visite est à peine la moitié!

Nous nous enfonçons dans la forêt où nous découvrons les bains de la reine, des cascades successives qui se déversent dans des bassins naturels arrondis : ça donne envie! A l’écart des constructions majeures, on trouve des groupes de maisons, sur lesquelles ont poussé des arbres gigantesques.

En passant sous l’un deux, nous entendons des fruits qui tombent régulièrement. On lève donc la tête, et à force de scruter, nous découvrons la particularité de ce site : il est habité par des singes hurleurs! Ils sautent de branches en branches devant nous, un bébé suit sa maman, un autre nous lance un fruit pas assez mur à son goût… difficile de dire lequel des 6H est le plus enthousiaste!

De retour vers la zone principale, nous cherchons un endroit pour pique niquer et nous dirigeons vers les pierres quand Ethel s’écrit: « C’est quoi cette grosse bête? » Il nous faudra un peu de temps pour les distinguer : trois iguanes prennent tranquillement le soleil. Nous ne les imaginions pas si gros!

Les estomacs remplis, nous partons à l’attaque des hauts temples. Les pentes sont raides, les marches sont hautes mais on improvise une course qui motive les troupes! Et, d’en haut, la vue est magnifique, on voit vraiment la cité noyée dans la jungle.

Nous discutons un peu avec deux autres familles de français, en voyage comme nous, dont les sixenvoyage. Ils ont comme nous trois filles et un garçon et nous nous retrouverons le soir pour un apéro et des constructions de cabanes!

En fin de journée, nous quittons le site « officiel » pour une promenade dans la forêt tropicale. Le chemin serpente entre des arbres, des rivières, un peu de boue et beaucoup de lianes : l’occasion est trop belle, on s’accroche et se balance. Les cris d’oiseaux et quelques singes hurleurs rythmeront et prolongeront la marche des enfants.

Enfin, nous atteignons une petite cascade (triple) qui se jette dans un bassin accueillant et transparent. L’eau est fraiche, le cadre complétement nouveau et surprenant pour une baignade. Des petits poissons viennent même nous chatouiller les pieds et nous les nettoyer… drôle de sensation! Le rafraichissement clôture en beauté cette journée de découverte.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :