Popayan

Popayan est une ville coloniale jolie et bien tenue, surtout lorsque l’on sait qu’elle fut rasée lors d’un tremblement de terre en 1983. Les bâtiments sont soignés et les petites rue bien agréables, même si les couleurs nous manquent un peu  : ici tout est blanc  !

Après avoir passé la nuit devant le poste de police, nous rejoignons la vieille ville par le petit pont qui lui a résisté au séisme. Puis en passant par la grande place et la cathédrale, nous nous promenons d’une église à l’autre.

Nous nous dirigeons ensuite vers un promontoire, qui serait en fait un vestige précolombien. Rien n’est assuré, mais sa forme est tout de même surprenante et ne semble pas totalement naturelle. Nous décidons de monter tout droit la pente, Réhane nous fait une magnifique démonstration de la marche «  moogli  »… Mais tout le monde arrive entier en haut pour profiter de la vue sur la région. Nous prendrons le chemin pour redescendre, plus sûr  !

Nous prenons ensuite la direction d’un camping où nous avons rendez-vous avec une autre famille française, Romain, Déborah et leurs quatre enfants. Nous allons y rester plus longtemps que prévu car après une longue période de calme et des négociations en cours, l’ELN, une faction armée qui s’oppose au pouvoir a annoncé des actions sur les routes et dans les transports pour les jours à venir. Les policiers et plusieurs colombiens avec qui nous avons discuté nous ont déconseillé de prendre la route vers le site de San Agustin que nous avions prévu de voir. Ce sera donc pour une autre fois, et nous profitons pleinement de ces quelques jours  : tout le monde joue et profite du moment. Il y a pour les uns «  aventuriers du rails  », pour d’autres baseball. Ethel, Joshua, Tim et Teo rivalisent d’imagination aux légos, Réhane défie Romain à la pétanque, pendant que Thémis et Zorha nous cuisinent cookies et crêpes, miam  !

Le soir venu, des copains colombiens que Romain et Déborah ont rencontré viennent nous rejoindre et nous passons un moment de partage unique. Musique, échanges sur nos modes de vie et dégustations croisées  : fruits locaux et viande marinée contre gâteaux et pain, on en profite  ! Sans parler de nos leçons de vocabulaire qui amusent bien les enfants…

Ah oui, dernier petit détail, Joshua est passé entre les mains de son père cette fois pour la coiffure….

IMG_0467

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :