Laguna de Cocha

La laguna la Cocha est une destination prisée, pour le tourisme et les pèlerinages. Nous l’atteignons après une journée de route ou nous avons cette fois l’impression d’attaquer pour de bon la cordillère et ses montagnes immenses.

Nous y sommes en semaine, l’activité est réduite, ce qui nous permet de flâner dans les petites rues colorées sans être dérangés par la foule. Les maisons sont des petits chalets souvent peints de couleurs vives, et il y a ici deux «rues» juxtaposées : celle des voitures et celle des bateaux. Ces lanchas, comme on les appelle ici permettent de faire un tour du lac et d’accéder au sanctuaire et au parc national qui se trouvent sur l’île Corota.

Les paysages rappellent les alpes, nous sommes ici à une altitude de 2800m et les températures sont fraîches malgré le fait que l’on ne soit qu’à quelques degrés de l’équateur. Après une petite promenade, nous décidons de profiter de la spécialité locale : la truite, fraîchement pêchée. En soupe puis frite, nous nous offrons un petit festin, tout le monde profite bien! Le dessert rencontrera moins de succès, les fruits confits servis avec une tranche de fromage qui rappelle la fêta, c’est un peu surprenant pour les petites papilles…

Pour la digestion, nous partons pour un tour en bateau, qui enchante petits et grands.

Les paysages sont magnifiques malgré le temps un peu gris. Nous admirons flore et faune, dont des canards au bec bleu surprenants, et finissons par une petite sieste sur l’île. Cette petite étape valait le détour!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :