Puerto Misahualli

En repartant de Sinchi Warmi, nous faisons une halte dans le centre de Puerto Misahualli, petite ville au confluent de deux rivières qui est un point de départ de nombreuses excursions vers la forêt amazonienne plus profonde.

Ici, de nombreux singes se sont plus qu’habitués à la présence de l’homme, et il faut se méfier car ils ont vite fait de chiper les objets, parfois directement dans les sacs des touristes. Dès notre arrivée, nous en repérons un qui a ainsi récupéré une boisson (énergisante?) qui n’a rien de naturel. Confortablement installé dans son arbre, il n’a pas l’air de découvrir l’objet et boit bien proprement au goulot.

Nous ne sommes vraiment pas convaincus que ce breuvage soit bon pour lui… Un peu plus loin, de nombreux autres s’affairent et jouent sans se soucier des touristes qui les observent et parfois même les caressent.

Après une longue observation (nous n’en n’avions jamais approché de si près, surtout en liberté), nous sommes attirés par la rivière où se baignent de nombreux équatoriens. Et nos petits singes commencent à farfouiller dans le sable comme ceux que l’on vient d’observer!

Nous n’y avons pas pensé ni prévu nos maillots, mais la tentation est trop grande: petit à petit, on avance dans l’eau…

Nous profitons d’un peu de fraîcheur et les enfants jouent dans le sable pendant que les lanchas passent devant nous. On s’est baignés dans un affluent de l’Amazone, c’est pas la classe ça?!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :