A travers la cordillère blanche

Suite à nos soucis mécaniques, la traversée de la cordillère blanche sera plus rapide que prévue, mais malgré tout somptueuse. A travers les hauts plateaux, nous avons pendant quelques heures en toile de fond les sommets enneigés, tous plus hauts les uns que les autres. Nous sommes entre 3000 et 4000m, mais ils nous dominent malgré tout de plus de 2000m supplémentaires.

Nous traversons également quelques villages où les tissus colorés sont partout, portés tout naturellement, de même que les grands chapeaux par des femmes affairées.

Entre chaque hameau, nous avons l’impression d’être seuls au monde, petites fourmis au milieu du panorama.

Puis vient la descente, pour rejoindre la route panamericaine qui longe la côte, où nous retrouvons les étendues désertiques et le sable.

Arrivés en fin de journée à Lima, notre traversée sera à l’image de toutes les grandes villes: un bel embouteillage… Nous ne regretterons pas de ne pas nous arrêter dans cette grande ville cette fois-ci. Une fois encore, les contrastes sont grands dans notre trajet, nous passons dans la même journée des petits vendeurs assis sur les trottoirs à des panneaux publicitaires monstrueux, comme nous n’en avions même pas vu aux USA  !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :