Vallée sacrée, 2ème partie: Moray et Ollantaytambo

Pour la suite de notre découverte des sites Incas, nous nous rendons à Moray, un centre de recherche agronomique à ciel ouvert. Ici, les terrasses agricoles sont disposées en amphithéâtre, ce qui permet d’obtenir des microclimats locaux sur chacun des étages.

Dans ces centres expérimentaux, les incas développaient les graines qui seraient ensuite utilisées dans les champs alentour. Par les sélections successives, ils ont ainsi obtenu des semences efficaces et ont apporté de nombreuses nouvelles espèces. Notamment pour les pommes de terres, dont le Pérou compte aujourd’hui 3500 espèces différentes!

Si on ne voit aujourd’hui que la structure des terrasses, le paysage n’en reste pas moins magnifique. Nous nous promenons dans les différentes zones et les enfants grimpent par les escaliers aménagés le long des murets pour passer d’un niveau à l’autre : c’est parfois un peu de l’escalade pour les plus petits!

Ça et là, on trouve des tas de pierre, soigneusement disposées, ce qui nous intrigue beaucoup… Après nous être renseignés auprès d’un guide, il semble que ce soit des réserves pour réparer les murs au fur et à mesure… Bizarre, nous y aurions bien vu une utilité plus technique!

Notre dernier site sur la route du Machu Picchu, n’est pas des moindres : le site d’Ollantaytambo. Il s’agit d’un fort monumental au dessus d’une petite ville qui a la particularité d’avoir fait reculer les espagnols!

Lorsque l’on voit sa disposition, on le comprend aisément : il domine la vallée et il faut quelques efforts pour arriver en haut. Après avoir traversé la ville, une partie de la troupe s’attaque donc à l’ascension à travers les terrasses agricoles, définitivement un élément incontournable des sites Incas.

Arrivés en haut, nous retrouvons les énormes pierres ajustées qui défendent la forteresse.

Mais elles nous paraîtront dérisoire quand nous atteindrons le temple du soleil et ses monolithes : comment ont-ils fait pour tailler et monter ça jusque là ???

D’en haut nous admirons la vue magnifique et les paysages toujours aussi spectaculaires de la cordillère des Andes. Nous sommes pressés par le temps : notre train nous attend. Dommage, ce site nous semble le plus beau de ceux que nous avons visités et aurait mérité une ou deux heures de plus pour l’arpenter pleinement…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :