Uyuni: Ze salar!

Sur la route d’Uyuni, nous avions prévu une étape à Potosi. Cependant, après avoir bloqué la circulation dans une rue étroite et s’être fait quelques frayeurs dans les virages, nous décidons que nous avons plutôt besoin de détente… Le centre ville à pourtant l’air magnifique, mais le stationnement et la circulation nous refroidissent. Direction des thermes, à coté d’Ojo del Inca, où nous pataugeons longtemps dans une eau très chaude, parfois limite trop! Un vrai bonheur….

Après nous être donc chaudement ressourcés, nous filons à travers l’altiplano, retrouvant avec joie les lamas et vigognes des hauteurs andines. Le tout dans des paysages toujours aussi grandioses et variés.

Puis, au détour d’une montagne, nous commençons à apercevoir la grande étendue blanche que nous attendions! En s’approchant, on constate que la zone est encore assez humide (la saison des pluies est en janvier-février).

Après une étape de ravitaillement dans la ville d’Uyuni, nous nous dirigeons vers l’une des pistes d’entrée, et là, nos craintes se confirment. Il reste encore beaucoup d’eau, 200m de piste sont sous 20cm d’eau et les 4×4 ont l’air de tous prendre des chemins différents et chaotiques….

Après un temps d’observation et demande de conseil à un guide du coin, notre pilote, qui en a vu d’autre, décide d’y aller quand même. Pendant ce temps, la copilote s’accroche à la poignée et serre les fesses…. Ça passe, ouf!

Et après la zone humide, nous voilà sur le dur, le sel, partout : devant, derrière, à côté et jusqu’à l’horizon! Ouah, on y est, c’est extraordinaire…

Après un petit passage au monument du Dakar (sacré bôbô), nous partons droit devant, laissant le volant aux enfants ravis, jusqu’à se sentir bien seuls… Pas dur!

Une fois installés, c’est parti pour la séance de photos rigolotes, pas toujours facile avec la luminosité impressionnante. Malgré nos lunettes achetée avant le départ spécialement pour l’occasion (ultra fortes et stylées) on est aveuglés!

Le lendemain, nous nous rendons sur l’une des îles du salar (comprenez un bout de terre entouré de sel) et on y va en camping-car bien sûr… A l’origine se trouvait ici un lac, et c’est ainsi que s’est créée cette île de corail! Depuis, des centaines de cactus immenses peuplent les lieux, et nous passons entre eux pour une petite balade hors du commun.

A 360°, l’horizon est blanc, et en prenant ainsi un peu de hauteur on prend encore plus la mesure de l’immensité. Nous avons parcouru 60km depuis l’entrée sur le salar, et nous n’en avons pas atteint la moitié!

Nous passons une seconde nuit sous les étoiles au milieu de rien, notre traditionnel «apéro-DVD» du samedi soir a un goût bien particulier cette fois (un peu salé!)…

Après avoir refait le passage-a-gué-serrage-de-fesses, nous irons offrir une bonne douche à Bôtiluth qui cristallise de partout… On lui en aura encore fait voir!

2 commentaires sur “Uyuni: Ze salar!

Ajouter un commentaire

  1. Certaines photos rigolotes m’ont fait éclater de rire – Joshua sur son camion !

    Des superbes photos, bôtiluth dans la nuit sur fond de ciel étoilé, bravo, du grand art.

    Encore un site extraordinaire que vous avez pris le temps de découvrir, sentir, aimer.

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais lu votre article sans les photos ! (pas trop de réseau, on vadrouille en Italie) Évidemment, ça change tout avec ! 😁😁😁 Splendide, splendide, ces étendues à perte de vue…. Le rêve ! Bises

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :