Montevideo

Nous y voilà… La destination d’où Bôtiluth fera sa grande traversée vers l’Europe. Nous nous installons près du phare pour terminer, entre deux couchers de soleils, les préparatifs pour le shipping.

Il faut vider, nettoyer, harnacher, caler… et remettre notre plaque de séparation cabine-cellule. Les enfants sont plutôt enthousiastes et préparent avec soin leurs petits sacs à dos.

Après juste deux rendez-vous rapides, et malgré un décalage d’une journée pour déposer la bête, notre maison à roulette est stationnée au port. Ca y est, on est SVF… On s’installe alors dans un petit appartement de centre ville, et nous voilà partis à la découverte de Montevideo.

Nous commençons par une vue d’ensemble depuis le petit fort qui est installé sur le point culminant de la région. 318 m de haut, on est loin de la cordillère des Andes. De là, nous voyons l’immense rio de la Plata, mais toujours pas d’Argentine: quelle largeur impressionnante!

Un peu à l’écart du centre ville, nous visitons le stade du centenaire et son musée du football. C’est ici, en 1930, qu’a eu lieu la première coupe du monde, gagnée par l’Uruguay! Eh oui, chers chauvins français, l’Uruguay l’a même gagnée deux fois, lui… Bon, ça ne nous empêche pas de dire à tout le monde que cette année, c’est pour la France, on ne se refait pas!

Nous découvrons le stade immense, qui fut achevé juste à temps pour la compétition et qui célébrait le centenaire du pays. Nous avons les lieux pour nous et grimpons d’une tribune à l’autre dans un petit vent du sud plutôt frais.

Nous ferons ensuite de nombreuses promenades dans les rues piétonnes du centre ville, dans cette atmosphère agréable et tranquille que nous trouvons depuis notre arrivée en Uruguay.

Nous passons par les différents points d’intérêt, flânons sur la Rambla et bien sûr, nous n’oublions pas de déguster des asados comme il se doit!

La ville propose aussi de nombreux autres musées, nous passons beaucoup de temps dans celui consacré à l’accident d’avion dans les Andes en 1972. Cette histoire, qui a beaucoup marqué les Uruguayens et le monde entier, nous a été rappelée lors de notre visite de Casapueblo. L’un des fils de Carlos Paez Vilaro faisait partie des survivants. Le musée retrace l’enchainement des évènements et les 72 jours vécus par les survivants du crash, au milieu de la cordillère des Andes. Même si ce n’est pas le meilleur des sujets avant de prendre trois avions en une semaine, cette visite nous a passionnés…

Histoire de finir sur une note plus joyeuse, on finit par le musée du carnaval et ses rythmes endiablés !

6 commentaires sur “Montevideo

Ajouter un commentaire

  1. coucou la petite famille je constate que ce magnifique voyage prend fin.Moi depuis l ouest amécain ou nous avons fait votre connaissance vous m avaient fait rêvé a travers vos différents périple ,j’ espère que je pourrai vous contactez quand vous serai bien installé en france pour me guidé sur les différent pays que vous avez traversé pour mes futur voyage

    amicalement sophia et mickael

    ________________________________

    Aimé par 1 personne

  2. Je ne sais pas si nous aurons encore droit à quelques photos et commentaires de votre fabuleux périple, mais en tous cas, un grand MERCI aux producteurs, aux réalisateurs, au cameraman, au script, aux maquilleurs, costumières, régisseurs etc et par dessus tout au Créateur des décors absolument grandioses !

    Vos réalités quotidiennes furent 10 mois 1/2 de rêves pour moi……..sans négliger les petites aventures parfois un peu stressantes avec Bôtiluth.

    Bon retour toute la famille et plein de grosses bises.

    Francine

    >

    Aimé par 1 personne

    1. On est bien d’accord, le créateur des décors est décidément très doué!… Et il parait qu’il a opéré ailleurs aussi, il faudrait qu’on aille voir ça!
      Merci à toi pour tous les commentaires enthousiastes et à bientôt…

      Ah oui, et au fait: il reste un article à paraître, on n’est pas rentrés directement depuis Montevideo, on s’est offert une étape bonus!
      ;o)

      Bisous!

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :