Epilogue…

Et voilà… c’était long et c’était court en même temps.

Notre parenthèse est terminée, nous voilà rentrés. Et comme on s’y attendait, la transition est…

Nous arrivons dans un environnement où l’on parle français, où l’on trouve l’eau potable au robinet, où l’on râle parce que la vitesse est limitée à 80 km/h (pointe maximale de Bôtiluth sur 95% du trajet), où les grandes demandent quand elle pourront avoir un portable (dont nous nous sommes si bien passés pendant un an), et où l’horizon nous semble plus bas, plus proche et en même temps moins inconnu. Il y a  d’un coté des choses que l’on regrette et de l’autre des choses qui rassurent, on ne se posera pas la question de où dormir ce soir par exemple, ni de où vider ces eaux usées, ni encore de comment remplir le frigo…

Nous sommes arrivés un samedi après midi à Paris (après 18h de voyage et un décalage horaire de 8h) et avons trouvé un comité d’accueil qui faisait chaud au cœur, nos parents, parrain Jacques et Sylvie, Jeanne… plus de bras à l’arrivée que de H à embrasser! Nous avons rencontré Nathanaël, le nouveau petit cousin arrivé il y a deux mois pour lequel Thémis, future marraine, s’est trouvée une passion immédiate.

Tous ensemble nous nous promenons dans les rues de la capitale. Ca n’a l’air de rien, mais ce n’est pas facile à gérer car d’un coup, on comprend tout, et par la même occasion les sollicitations sont décuplées, nous atterrissons de notre bulle rapidement.

Retournant au travail dès le lundi matin, je m’en rends rapidement compte, mais le reste de la famille suivra dès le jeudi.

Les enfants viennent dans leur école dire bonjour aux copains, il sont accueillis par une foule enthousiaste, voir en délire! On ne s’attendait pas à autant : loin d’avoir oublié les filles, leurs copains ont suivi nos péripétie à travers des messages que nous avons envoyés à l’école au cours de l’année. La semaine suivante, nous venons en famille présenter notre voyage dans les différentes classes et là encore l’accueil est surprenant.

Le mois de juin est celui des retrouvailles et des déballages de cartons, ce qui passe si vite qu’il est déjà temps pour nous de retrouver Bôtiluth. Un matin, au lever du soleil, nous partons donc vers la Belgique et le port d’Anvers retrouver notre «casa rodante»!

Après une étape paperasse éclair et une petite appréhension au redémarrage, enfin, maman ramène bôbô sur le parking. On reprend bien vite nos marques chez nous, et on enchaine avec trois jours de balade : une étape à Waterloo chez le parrain d’Ethel et visite de Bruxelles sous le soleil.

L’étape suivante était prévue pour Bôtiluth, le sud du Brésil ayant été fatal à son deuxième embrayage, nous le laissons aux main expertes de Gaëtan pour une revue complète… Histoire de pouvoir repartir de plus belle : direction l’Auvergne où Jo et les enfants retrouvent les Alberts pour de belles balades et des bivouacs au milieu de nulle part : on ne se refait pas.

Mais les «vacances» sont bel et bien finies pour les parents, et pendant que les enfants profitent des grands parents et des cousins, à la campagne et à la mer, on s’affaire à la maison.

Jo a quitté son employeur et le voilà qui fait des trous partout dans le jardin… Une nouvelle aventure commence!

Voilà, il nous semblait qu’un petit épilogue s’imposait, merci à tous nos fidèles lecteurs de nous avoir accompagnés sur la toile cette année, bHisous à tous!

6 commentaires sur “Epilogue…

Ajouter un commentaire

  1. Plein de bizoux à tous les 6. Encore merci de nous avoir fait partager cette si belle annnée, bon courage pour la suite des aventures et nous avons vraiment hâte de vous retrouver, à très vite, dinette

    Aimé par 1 personne

  2. Merci à vous de cet ultime, encore que certainement momentané, périple. Bonne reprise à ceux qui sont encore en vacances et bonne suite à tous. Les aventures des 6H vont manquer pour agrémenter le quotidien, encore bravo et bisous de la vieille tante OdileW

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :