Destination: Cusco!

Et c'est reparti pour une grande route à destination de Cuzco : quelques 650km, plus de 3000m de dénivelé net, en passant par des zones à plus de 4000m, ça ne va pas être de tout repos, on est prévenus! Rapidement, en quittant Nasca, on retrouve le vert des montagnes, et bientôt l'humidité qui va... Lire la Suite →

Nasca

Rien que le nom fait rêver, nous arrivons au pays du mystère, le plateau de Nasca... Nous y entrons par Palpa où se trouvent déjà des géoglyphes à flan de montagne. Afin de mieux les voir, nous grimpons en haut d'un mirador branlant, certain(e)s pas très rassuré(e)s... D'en haut, nous voyons des silhouettes, certaines humaines,... Lire la Suite →

Oasis de Huacachina

Après des kilomètres de désert de sable, nous arrivons dans la région d'Ica où nous avons la surprise de voir des vignes de part et d'autre de la route. Nous sommes ici dans la grande région viticole du Pérou et les produits sont plutôt bons. Nous ne prenons pas le temps, cette fois, de visiter... Lire la Suite →

A travers la cordillère blanche

Suite à nos soucis mécaniques, la traversée de la cordillère blanche sera plus rapide que prévue, mais malgré tout somptueuse. A travers les hauts plateaux, nous avons pendant quelques heures en toile de fond les sommets enneigés, tous plus hauts les uns que les autres. Nous sommes entre 3000 et 4000m, mais ils nous dominent... Lire la Suite →

Bôtiluth à Caraz

Après notre ascension ratée de la laguna Paron, nous nous rendons dans un garage qui annonce fièrement «embrayage» sur la devanture et prenons rendez vous pour le lendemain matin. Willy est serein, et nous annonce 4h de travail. Quant aux pièces, pas de soucis, il suffit selon lui de remplacer la partie extérieure du disque.... Lire la Suite →

Laguna Paron

Forts de notre montée du cañon del Pato, nous décidons de nous rendre à la laguna Paron, à une trentaine de kilomètres de la ville de Caraz via un chemin de terre. Il est chaotique mais, en prenant notre temps, nous devrions y arriver. Personne d'ailleurs n'a l'air de se poser de question là dessus... Lire la Suite →

Cañon del Pato

Nous laissons la côte pacifique pour rejoindre la cordillère blanche par une route qui s'annonce mémorable : le cañon del Pato. Après une nouvelle traversée du désert, nous suivons le cours d'eau le long d'une vallée verdoyante entourée de montagnes ocres. Au fur et à mesure des kilomètres, la vallée semble de plus en plus... Lire la Suite →

Huaca de la luna

Nous passons une nuit sur la plage du village de Huanchaco, où l'on trouve, en plus des nombreux gringos surfeurs, des embarcations traditionnelles qui sont toujours utilisées pour la pêche. Ces embarcations, «caballitos de totora» sont, comme leur nom l'indique, faites de roseaux (totora ou femme de totoro pour les fans de Miyazaki). Nous n'aurons... Lire la Suite →

Chan Chan

Bon, aujourd'hui, nous ne sommes pas chez les Moches, mais chez les Chimú (prononcer «chimou»  ! Oui, on va s'en rappeler aussi de ce nom là. On acquiert la culture comme on peut!). Les Chimú donc, ont succédé aux Moches dans la région et ont, entre autres, fondé une ville qui a accueilli jusqu'à 250000... Lire la Suite →

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :