Equateur

Synthèse de notre passage en Equateur, avec les liens vers les articles…

L’Équateur, le pays du milieu du monde, tout simplement! En un peu moins de trois semaines, nous aurons changé d’hémisphère, vu le point le plus éloigné du centre de la terre, découvert la forêt amazonienne, vu des énormes tortues vertes et des oiseaux aux pieds bleus… Et tant d’autres choses!

Nous arrivons par la ville de Tulcan où nous visitons un cimetière étonnant, peuplé de statues sylvestres. Notre étape suivante est la ville d’Otavalo et son marché renommé et coloré, une visite comme on les aime!

Nous montons ensuite en altitude pour une promenade autour de la laguna Cuicocha, un lac volcanique impressionnant à plus de 3000m, entouré de volcans. Et l’occasion d’un bivouac en plein air avec vue : trop dur!

Sur la route de la capitale, nous franchissons pour la première fois la ligne de l’équateur, dans la bien nommée «mitad del mundo». Viennent ensuite quelques jours à Quito, avant que nous ne prenions la route de la forêt amazonienne.

Nous y découvrons faune, flore et coutumes, et profitons même d’une baignade dans un affluent de l’Amazone à Puerto Misahualli.

Un peu plus au sud, nous découvrons le refuge paseo de los monos et ses singes rescapés du trafic avant de remonter la cordillère des Andes via Banos par la ruta de las Cascadas. Notre chemin passe ensuite devant le volcan Chimborazo, point culminant du pays, mais surtout, étant donné la courbure de la planète, le point le plus éloigné du centre de la terre! Bon, le temps ne permettant pas de bien en profiter, nous avons alors opté pour une étape gastronomique dans le village de Salinas, un paradis pour français expatriés : fromage et saucisson, on en rêvait!

Quelques long kilomètres plus loin, nous retrouvons enfin l’océan pacifique que nous avions quitté au Panama, et les filles peuvent de nouveau sortir les body board sur une plage déserte, quelle joie!

Pour notre dernière étape, avant de quitter le pays, nous faisons une excursion mémorable à l’isla de la Plata. Une petite île au large où nous avons la chance d’observer dauphins, baleine, tortues et fous à pieds bleus… et de finir par une séance de snorqueling au dessus du corail au milieu de poissons multicolores. La variété de l’Équateur est incroyable…

Ici, même si les contacts sont moins spontanés qu’en Colombie, nous avons rencontré des gens accueillants, qui aiment leur pays et s’y sentent bien. Il semble y avoir une politique publique assez dynamique et une conscience écologique. Ici, on trouve partout des panneaux qui, même si ils ne sont pas toujours suivi d’effet ont le mérite de transmettre le message: «l’eau est la vie, ne la polluez pas», «protégez la planète, ne jetez pas vos ordures», «la forêt est notre poumon, protégeons là» etc…

Et enfin, tout à fait égoïstement, les routes sont globalement très bonnes et payer son plein 20€, on aurait tendance à s’y habituer !

Le résumé en vidéo:

Et notre trajet:

Un site WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :